Pauline Mortas

mortasHistorienne
pmortas@univ-paris1.fr

Doctorante à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (Centre d’Histoire du XIXe siècle)

 

Titre de la thèse : Sexualités contrariées. Le couple à l’épreuve des problèmes sexuels (France, années 1850-années 1940)

Début de la thèse : septembre 2018

Directeur·trice·s de thèse : Dominique Kalifa (Paris 1) et Sylvie Chaperon (UT2J)

Sujet de thèse

Ma thèse porte sur l’hétérosexualité conjugale en France entre les années 1850 et les années 1930. Elle s’intéresse à l’émergence d’un marché de biens et de services qui se consacre à l’amélioration de cette sexualité : remèdes et consultations liés à des problèmes sexuels tels que l’impuissance, la frigidité, l’anaphrodisie ou le vaginisme ; produits et dispositifs anticonceptionnels ; publications diverses : vulgarisation médicale, manuels conjugaux, etc.

Carnet Hypothèses : Sexcursus

Publications

Mortas Pauline, 2020, « Hot Stuff. Anatomy of the sex market at the dawn of the twentieth century », French History, 34(2), p. 213-234.

Mortas Pauline, 2020, « Métamorphose, épreuve terrible ou viol légal ? Les manuels conjugaux et la défloration (France, XIXe-XXe siècles) », Historiens et Géographes, n° 449, p. 176-184.

Mortas Pauline, 2017, Une rose épineuse. La défloration au XIXe siècle en France, Rennes, France, Presses universitaires de Rennes, 466 p.

Mortas Pauline, 2017, « Défloration. La preuve par l’hymen », L’Histoire, N° 433(3), p. 72‑77.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s